Quel type d'extension choisir pour l'agrandissement de sa maison ?

L'agrandissement de maison constitue une solution idéale afin de pouvoir profiter d'un espace habitable beaucoup plus grand sans déménager. C'est notamment le cas de l'extension. Néanmoins, ce type de travaux requiert quelques aménagements où certains paramètres doivent être pris en compte. Il est ainsi important de réfléchir à ces critères selon le type d'extension que vous choisirez pour agrandir votre maison.

Quel type d'extension choisir pour agrandir sa maison ?

La règlementation à respecter pour agrandir une maison

Agrandir la surface habitable de son logement par le biais d'une extension est une option à privilégier pour ceux qui veulent éviter les aléas d'un achat d'une maison. Toutefois, avant de se lancer dans ce projet, il est important de définir ses besoins en se demandant à quoi pourra servir cette nouvelle pièce ? Pour avoir une cuisine plus grande ou un salon plus spacieux ? Construire un nouveau garage ? Pour ajouter une plus-value à sa maison ?

C'est à partir de vos réponses que vous pourrez vous décider sur le type d'extension à privilégier. Toutefois, notez que le gain des mètres carrés n'est pas le seul but d'une extension. Vous pouvez aussi en profiter pour aménager ou réaménager votre intérieur afin de le rendre plus fonctionnel.

Définir les extensions possibles en fonction de la configuration de votre maison

Réalisation d'une surélévation de maison Lors du choix de l'extension, il est important de considérer la configuration actuelle de la maison ainsi que son implantation. Il est de ce fait nécessaire d'allier le design existant, la fonctionnalité et l'espace dont vous disposez. L'extension peut être effectuée derrière le logement, sur un côté (extension horizontale) et au-dessus en faisant une surélévation (extension verticale). La surélévation est une solution idéale si vous ne possédez pas assez de surface au sol. Il est cependant important de noter que les travaux de surélévation requièrent un accès optimal afin de permettre aux engins de travailler convenablement.

Le choix d'une extension de maison selon la réglementation

Quel que soit le type d'extension que vous choisirez, vous devez respecter les dispositions des règles d'urbanisme en vigueur. Informez-vous sur le plan local d'urbanisme (PLU) de la commune de la situation de votre immeuble. C'est ce plan qui va définir les règles à respecter pour la réalisation de l'extension. Le PLU détermine également les limites à respecter concernant la hauteur de l'extension, les coloris et matériaux qui peuvent être utilisés, etc.

Pour ceux qui habitent dans un secteur sauvegardé ou protégé, la réalisation du projet d'extension est soumise à l'aval de l'architecte des bâtiments de France. Ce dernier a pour rôle de veiller à la qualité architecturale. De la sorte, il est conseillé de lui soumettre vos projets de construction.

Pour les bâtiments qui sont implantés dans les communes qui ne sont pas régies par un PLU. C'est le Règlement National d'Urbanisme qui va régir le droit des sols.

Pour les espaces non-urbanisés de ces communes, une limite est imposée concernant la constructibilité. Ce qui implique que les travaux d'extension doivent être totalement attenants.

A vrai dire, les règlementations en matière de construction d'une extension sont assez rigides. En effet, elles imposent qu'une extension ayant une superficie inférieure ou égale à 40 m² doit faire l'objet d'une déclaration préalable auprès de la commune d'implantation. Excédant cette surface, il est nécessaire de demander un permis de construire. Si de plus la surface du plancher de votre maison excède les 150 m², la loi impose l'intervention d'un architecte.

Choisir un agrandissement de maison en fonction du type d'extension souhaité

Travaux d'agrandissement en dur d'une maison Afin d'augmenter la surface habitable, l'aménagement des pièces existantes peut s'avérer la technique la plus facile. Vous pouvez notamment procéder à l'aménagement des combles perdus pour en faire une pièce de vie notamment en salle de bain ou en chambres à coucher, etc. Cette solution convient aux maisons traditionnelles car les charpentes sont solides. Vous pouvez aussi réaliser une extension indépendante pour créer par exemple un nouveau garage.

Pourtant, si votre maison ne possède ni combles ni autres surfaces à aménager, opter pour une extension attenante de style cubique ou classique. Vous pouvez opter pour la surélévation de la toiture en utilisant la technique d'extension verticale pour créer un nouvel étage.

Choisir une extension maison selon les matériaux et finitions

Les matériaux utilisés permettent de réaliser une extension :

  • Extension ossature bois, moderne et économique :
    S'orienter vers une extension ossature bois pour votre maison peut être judicieux. Le bois est un matériau qui est utilisé depuis longtemps dans les travaux de construction. Léger, durable et solide, il s'adapte à tous les projets. L'ossature bois permet par ailleurs, une mise en oeuvre de l'isolation plus performante, avec des espaces permettant plus facilement le passage des réseaux. Esthétique, il associe design et performance. Le bois peut également être utilisé pour effectuer la finition d'une extension notamment le parement intérieur et extérieur, ou même en tant qu'isolant avec la fibre de bois.
  • Extension traditionnelle :
    Une extension classique mais efficace qui aura le meilleur rapport qualité / prix et répondra à tous vos besoins en terme de gain d'espace. Ce type d'agrandissement est le plus souvent utilisé car il s'adapte très souvent à tous les projets également. Il est d'ailleurs possible de parer l'extension avec un enduit ou un bardage bois voire composite.

Choisir une extension de maison en fonction du prix

Réaliser des travaux d'extension de sa maison implique souvent un certain budget. Voici deux tableaux qui vont vous permettre de réaliser une comparaison des prix selon les types d'agrandissement de maison et matériaux que vous choisissez :

Prix selon les matériaux
Types de matériaux Prix moyen au m²
Ossature bois à partir de 1 500 €
Maçonnée à partir de 1 000 €
Acier / verre à partir de 2 000 €
Prix selon le type d'extension
Types d'extension Prix moyen au m²
Extension Horizontale 1 000 à 2 000 €
Extension Verticale 1 500 € à 3 500€
Aménagement des combles 800 à 1 500 €
Véranda 800 à 2 000 €

Le coût des travaux d'extension varie d'un prestataire à un autre. Voici les facteurs qui peuvent affecter les prix :

  • La taille de la nouvelle pièce
  • Le type d'extension
  • Les matériaux utilisés pour la construction et la finition
  • Les frais annexes liés inhérents aux travaux (accès chantier, aménagements)
Et aussi... Nos conseils pour vos projets de rénovation

Aides pour la rénovation, rénovation énergétique...
Retrouvez aussi nos autres conseils pour tous vos projets de rénovation.

Conseils rénovation maison Conseils rénovation appartement
Obtenir plus d'informations
Nos autres conseils
Financez votre projet d'agrandissement

Nous vous proposons de trouver la meilleure offre de financement avec notre filiale Easy Finance pour votre projet d'agrandissement de maison : Aides financières dédiées à l'amélioration énergétique de l'habitat, crédit immobilier négocié au meilleur taux, Rénovéa gère votre projet de A à Z.